Calculeo

Le comburant un élément majeur de la combustion

Le comburant

Par-delà les équipements utilisés, la performance d’un système de chauffage va en outre dépendre de la qualité du combustible utilisé (bois bien sec par exemple, granulés etc.) et du comburant, qui est la substance chimique chargée d’initier la combustion. 

Comburant, combustible et énergie d’activation, les trois socles d’une combustion

Une combustion nécessite la présence des trois éléments suivants : un combustible (gaz, bois, fioul), un comburant (oxygène en général) et une énergie d’activation (étincelle, flamme etc.). Techniquement, l’énergie d’activation initie la combustion du combustible, le comburant entretient la combustion en la maintenant en vie. Quand le comburant vient à manquer, la combustion s’arrête. Quand on augmente sa présence, la combustion s’accélère. C’est ce qui fait de la manipulation du comburant, un élément important de la performance d’un système de chauffage.

Lorsque l'on parle de chauffage, le comburant est donc le plus souvent l'oxygène présent naturellement dans l'air. Augmenter le tirage dans un poêle à bois revient ainsi à augmenter la quantité d'oxygène afin d'accélérer la combustion. En plus du combustible et du comburant, il faut également un activateur, qui permet de déclencher la réaction. Cela peut-être un frottement (comme une allumette) ou un courant électrique qui produit une étincelle par exemple.

Quel combustible pour me chauffer ?

Le gaz, le bois, le pétrole et le fioul sont les principaux combustibles utilisés pour le chauffage. Le cas du chauffage à l'électricité est différent, la combustion ne se produit pas directement chez vous, mais dans des centrales (sauf dans le cas des centrales renouvelables ou hydrauliques). Chaque combustible peut évidemment se trouver sous différente forme.

Gaz et fioul : une histoire d'infrastructures

Toute énergie de chauffage a bien évidemment ses avantages et ses inconvénients. Ainsi, le fioul, qui est un dérivé du pétrole, est très facilement entreposable et reste peu cher, surtout en ce contexte de baisse de prix du pétrole brut. En revanche, il pollue plus que le gaz. Le gaz a pour principal avantage d'être mieux réparti sur la surface du globe et donc de présenter une sécurité supplémentaire quant à l'approvisionnement et au niveau des prix. En revanche, les technologies de liquéfaction étant encore trop peu développées, l'utilisation du gaz pour le chauffage implique de mettre en place des réseaux coûteux. En fonction du tarif de gaz souscrit (B0 ou B1), cette énergie peut être plus ou moins intéressante que le fioul

Le bois pour se chauffer moins cher et plus écologiquement

Le bois est l'énergie de chauffage la moins chère, que ce soit en bûches ou en granulés (les granulés sont légèrement plus chers que les bûches, mais le rendement est meilleur. La France en dispose en abondance, il est donc possible de se fournir local sans trop dépenser. L'approvisionnement peut être un peu plus compliqué pour les habitants de grandes villes. Si les forêts sont bien gérées (replantations équivalentes ou supérieures aux arbres coupées, sans monoculture), le bilan carbone est neutre.

Que devient ce qui est brûlé ?

L'adage, rien ne se crée, rien ne se perd tout se transforme s’applique parfaitement au chauffage au bois. Pour donner un exemple schématique, on peut dire que lorsque vous vous chauffez au bois, l'oxygène et le bois se transforment en dioxyde de carbone et la partie qui ne brûle pas demeure sous forme de cendre ou de charbon. Cependant, le volume de ce dioxyde rejeté dans l’atmosphère est égal, voire inférieure en quantité à celui que le même bois consumé aura absorbé durant sa vie. Dans le cas des granulés, la matière est plus propice à une combustion plus complète, ce qui explique que les poêles à granulés produisent moins de cendres qu'un poêle à bois.

Et les chauffages sans combustion ?

Le chauffage sans combustion s’applique au chauffage électrique. Ce mode de chauffage n’est pas recommandé. En effet c’est le moins cher de tous et surtout l’un des moins écologiques. En outre, c’est celui qui procure le plus médiocre confort de chauffe. En effet, les convecteurs classiques ont tendance à assécher l'air, ce qui peut être désagréable. Les nouveaux radiateurs à inertie permettent d'éviter ce défaut. Outre l'électricité, d'autres systèmes de chauffage fonctionnent également sans combustion directe à votre domicile. Une pompe à chaleur fonctionne par exemple en circuit fermé, en chauffant un fluide grâce à la chaleur constante présente dans le sol, l'air ou l'eau.


Les derniers calculs

À Volonne
Aides possibles : 2 400 €
À Chabournay
Aides possibles : 1 050 €
À Lacroix-Saint-Ouen
Aides possibles : 740 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

J'ai pu connaitre toutes les possibilités d'aide et comment les demander.
Joêl V. - Malouy (27)
Professionnel sérieux
angelique c. - Vitry-le-François (51)
Accompagnement satisfaisant et très bon suivi. Interlocuteurs très attentifs et de bon conseils. Le seul point négatif et le montant annoncé de l'aide financière du Conseil général de 1248 € alors ...
François S. - Charnay-lès-Mâcon (71)