Calculeo

Le fluide frigorigène, comment fonctionne-t-il ?

Fluide frigorigène

Le fluide frigorigène est un fluide liquide ou gazeux ayant des propriétés particulières exploitées pour la production de chaleur ou de froid. Il est notamment utilisé dans les pompes à chaleur pour le chauffage mais aussi dans les réfrigérateurs ou les climatiseurs

Comment ça marche ?

Dans une pompe à chaleur, le fluide frigorigène permet de transporter la chaleur de l’extérieur vers l’intérieur de l’habitation. Pour cela, il effectue des cycles thermodynamiques pendant lesquels il subit 4 transformations :

  • évaporation (passage de liquide à gaz),
  • compression (montée en pression et en température),
  • condensation (passage de gaz à liquide)
  • détente (baisse de pression et de température).

Plus précisément, le cycle se déroule de la manière suivante. Le fluide frigorigène liquide a besoin de chaleur pour s’évaporer. Il capte donc des calories dans l’air extérieur. Une fois évaporé, il est comprimé, ce qui augmente sa pression et sa température, puis il est condensé. Le passage de l’état gazeux à l’état liquide crée un dégagement de chaleur. Ce dernier est utilisé pour chauffer de l’air insufflé dans le logement ou de l’eau chaude à destination du circuit de chauffage central ou des sanitaires. Redevenu liquide, le fluide frigorigène est détendu afin de faire baisser sa pression et sa température. Il est alors prêt à recommencer le cycle à partir de l’évaporation et ceci de manière continue.

Les types de fluides frigorigènes

Il existe plusieurs catégories de fluides frigorigènes :

  • les CFC (chlorofluorocarbures),
  • les HCFC (hydrochlorofluorocarbures),
  • les HFC (hydrofluorocarbures)
  • les fluides réfrigérants naturels comme l’ammoniaque sont les plus communs.

Actuellement, ce sont les HFC qui sont les plus utilisés car ceux contenant du chlore ont un impact trop important sur la couche d’ozone et les émissions de gaz à effet de serre.

Certains sont d’ailleurs interdits dans les installations neuves, notamment les CFC et les HCFC, car leur GWP (Global Warming Potential ou Potentiel de Réchauffement Global) qui mesure l’impact du gaz en termes de gaz à effet de serre est trop élevé et le chlore est particulièrement nocif pour la couche d’ozone.

Un entretien nécessaire

Les pompes à chaleur doivent être vérifiées régulièrement pour garantir leur bon fonctionnement en sécurité. Lorsque la charge de fluide dépasse 2 kg, un contrôle doit être fait tous les ans par un professionnel qualifié. Pour les pompes à chaleur utilisées régulièrement en été pour climatiser en plus de chauffer en hiver, un deuxième contrôle annuel est à prévoir au début de la saison estivale.

La vidange et le recyclage du fluide frigorigène

En fin de vie, lorsqu’il est remplacé ou que l’appareil (pompe à chaleur, réfrigérateur, climatiseur...) est désinstallé, le fluide frigorigène doit être récupéré afin d’être en partie recyclé. L’enlèvement doit être effectué par un professionnel étant autorisé à manipuler les fluides frigorigènes. En effet, ces derniers ne sont pas neutres en termes d’impact environnemental. Il y a donc des règles bien précises à respecter et des précautions à prendre. Il serait risqué de vous y aventurer seul !


Les derniers calculs

À Condat-sur-Trincou
Aides possibles : 1 080 €
À Port-Sainte-Marie
Aides possibles : 750 €
À Coignières
Aides possibles : 750 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Excellent suivi dans la constitution du dossier,renseignements clairs immédiatements fournis,très satisfaite.
Gilles L. - Locoal-Mendon (56)
Je ne connaissais pas ces aides possibles jusqu au dernier jour... Et cela à été facilitateur pour moi
KARINE G. - Couëron (44)
tres bien et cordial
thierry v. - Bouloire (72)