Calculeo
Se connecter

Tout savoir sur le poêle à bois

le poêle à bois

Moyen de chauffage parmi les plus écologiques qui existent, le poêle à bois est aussi très économique surtout pour ceux qui résident dans des zones riches en forêts. Il existe plusieurs types de poêle à bois parmi lesquels on peut citer les poêles à granulés ou encore les poêles à bûches.

Les poêles à bois sont de plus en plus sophistiqués et leur performance ne cesse de s'améliorer. En outre de plus en plus modernes et bien stylés ils s’intègrent facilement dans tout type d’intérieur.

Calculez le montant de vos aides pour un poêle à bois

En savoir plus sur le crédit d'impôt pour les poêles à bois

Dotés d'un excellent rendement thermique, les poêles à bois connaissent aujourd'hui un regain de succès. Rivalisant d'esthétisme ils participent au charme des décors et offrent un confort inégalé grâce à une source d'énergie peu coûteuse et renouvelable.
Quelque soit le modèle choisi, les poêles à bois (à buches) fonctionnent tous de la même manière. Il suffit d'introduire du bois à l'intérieur du foyer et d'allumer le feu pour que la chaleur se diffuse dans l'habitation. Le poêle à bois reprend le principe d’une cheminée, mais dans un foyer fermé.
On distingue divers types de poêle à bois :

  • Le poêle classique en acier et fonte : Ces appareils limitent les déperditions thermiques et offrent une meilleure inertie. D'une remarquable performance avec un rendement* de 85 %, ils sont aussi très lourds (pouvant peser jusqu'à 2 tonnes). Ils s'achètent ou sont construits directement sur place. Ce sont toutefois les modèles les plus onéreux.
    * : le rendement est le rapport entre la quantité d'énergie utilisée et la chaleur produite par le poêle. Plus le ratio est faible, meilleur est le rendement.
  • Le poêle à postcombustion (ou double combustion) : Une double combustion grâce à une deuxième chambre de combustion située à l'arrière du foyer permet d'optimiser les performances du poêle et de produire moins de résidus.
    Les poêles à double combustion bénéficient d'une conception spécifique qui exploite les gaz issus de la première combustion. Dans une combustion classique, le bois est chauffé en libérant des gaz et des particules qui sont transportés directement vers le haut sous forme de fumée ou de suie. Dans le cas d'un poêle à double combustion, une deuxième arrivée d'air apporte du comburant (dioxygène) qui va brûler ces gaz et les détruire à 90 %. Par ailleurs, l'énergie générée par cette combustion va réchauffer une arrivée d'air secondaire optimisant ainsi le rendement du poêle.
  • Le poêle turbo : Une première ouverture permet de régler l'arrivée de l'air lors de l'allumage tandis qu'un turbo ou second tube de tirage (arrivée d'air secondaire située à mi-hauteur du foyer) souffle à l'intérieur du foyer pour attiser les flammes. Cet appareil offre un rendement d'environ 75 % . Le turbo utilise une plus grande quantité de combustible mais permet de brûler les gaz plusieurs fois ce qui limite la perte énergétique et les émissions polluantes.
    Il est possible, sur ces appareils, d'utiliser seule la première arrivée d'air. Le poêle fonctionne alors au ralenti et diffuse une chaleur douce et continue même lorsqu'il est éteint grâce aux cendres qui emmagasinent la chaleur.
  • Le poêle de masse : Appelé aussi poêle à accumulation ou à inertie, c'est un poêle maçonné destiné à accumuler la chaleur afin de la restituer doucement et de manière constante durant plusieurs heures (de 12 à 24 heures) après la combustion. Il fonctionne sur le principe de l'accumulation de chaleur accumulée grâce à ses matériaux faïence, roches volcanique ou briques réfractaire, diffusée par rayonnement.
  • Le poêle à granulés : Appelé aussi poêle à pellets, le poêle à granulés n'est pas un poêle à bois classique. Il fonctionne uniquement avec des granulés de bois placés dans un silo intégré à l'appareil et approvisionnés automatiquement. Les granulés sont constitués de sciures de bois (ou de copeaux de bois broyés), séchées et compressées. Il offre un rendement d'environ 80 à 85 %
    Les granulés, résidus de l'industrie du bois ont un coût relativement faible et représentent de fait une source d'énergie bon marché (environ 0,055 €/kWh)

Le poêle à bois : Fonctionnement, installation et entretien

Le chauffage au moyen d’un poêle à bois repose sur le principe simple de chauffer l'air autour du poêle. Puis grâce à la circulation d'air dans le logement ou la ventilation, cet air chaud est mélangé avec l'air plus froid du logement pour augmenter globalement la température.

La transmission de la chaleur du poêle au local entier est réalisée suivant deux les techniques que sont la convection ou le rayonnement.

Dans le cas de la technique par convection, la chaleur est transmise par l’air et les mouvements d’air, alors que dans celle du rayonnement la chaleur est transmise par rayon infrarouge à l’image du rayonnement solaire.

poêle à bûches

L’utilisation d’un poêle à bois comme moyen de chauffage nécessite le respect de plusieurs points. Parmi ces points on peut citer :

  • La présence d'un conduit de cheminée raccordé à l'appareil. Le tuyau installé à l'intérieur d'un mur permet de mieux diffuser la chaleur dans l'ensemble de la maison.
  • Lorsqu'il est en activité, l'appareil est naturellement brûlant. Il faut prévoir un dégagement suffisant entre le poêle et le sol ainsi qu'au vu des murs autour. L'ajout de boucliers thermiques est également recommandé pour protéger les murs composés de matériaux combustibles.
  • Les non bricoleurs auront tout intérêt à faire appel à un professionnel pour éviter tout problème voire danger sérieux par suite d'une mauvaise installation. Il est aussi recommandé, en cas de doute au regard de la sécurité, de contacter un expert.
  • Les cendres présentes à l'intérieur du poêle doivent être régulièrement nettoyées et jetées dans un contenant pour déchets non combustibles.
  • Un ramoneur professionnel devra une fois par an ramoner et entretenir le conduit de cheminée.

Impact sur votre consommation énergétique

Utiliser un système de chauffage basé sur un poêle à bois peut vous permettre de faire des économies assez importantes.

Le chauffage au bois a le double intérêt d’être à la fois très écologique (car renouvelable et naturel), et très économique.

Le succès du poêle à bois tend de plus en plus à se généraliser au niveau des français avec une très grosse demande pour les articles ci-dessous :

  • Le poêle à bois Jotul
  • Le poêle à bois Godin
  • Le poêle à bois occasion
  • Le poêle à bois Invicta
  • Le poêle à bois Supra

chaudière a bois



Le prix d'un poêle à bois

Le prix du poêle à bois varie entre 400 et 15 000 € en fonction du modèle, de la puissance, de la technologie incorporée, et du design. Il est, à caractéristiques équivalents ; plus cher à l’achat qu'un poêle au fioul mais se révèle beaucoup plus économique à l’usage et donc sur le long terme. Selon une étude de l'Ademe, se chauffer au bois permet de réaliser jusqu'à 30% d'économies sur la facture.
Concernant les prix des poêles à granulés on observe, selon les modèles et la puissance, une fourchette de prix aux alentours de 1500 à 5000 €.
Il donne droit à un crédit d'impôt de 30 % car l'Etat soutient l'utilisation d'énergies propres. Le crédit d’impôt pour les poêles à bois est accordé sous réserve d'un rendement énergétique supérieur ou égal à 70 % et d'un indice de performance environnemental inférieur ou égal à 1.
Depuis 1er janvier 2015, pour bénéficier du crédit d'impôt, le poêle doit être installé par un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l'environnement)

En plus du crédit d’impôt, cet équipement est aussi éligible aux aides de l’ANAH, à l’éco ptz et à la prime énergie pour les poêles à bois

Retrouvez quelques exemples de prix pour les Poêle à bois


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Mazan
Aides possibles : 1 740 €
À Omessa
Aides possibles : 1 610 €
À Hunspach
Aides possibles : 900 €

Offre Ampoules LED

20 ampoules LED = 1 € avec notre partenaire
Quelle Energie

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Travaux réalisés avant votre contact
René B. - Longvic (21)
Je n ' ai pas eu besoin d aide supplémentaire.Mais j ' ai été contacté par téléphone et par message électronique pour d ' éventuelles demandes de ma part.Je suis donc entièrement satisfaite.
Marie-Luce P. - Les Sables-d'Olonne (85)
vous nous avez aidé sur les démarches à suivre pour notre futur projet.
jean-claude p. - La Mothe-Saint-Héray (79)