Calculeo
Se connecter

Thermodynamique, solaire, électrique, instantané, tout savoir sur le chauffe eau

le chauffe eau

L’eau chaude est à la maison un confort irremplaçable. Dès l’apparition de la civilisation, les hommes ont non seulement cherché à domestiquer l’eau mais aussi à pouvoir la chauffer pour leurs besoins d’hygiène. Aujourd’hui les sociétés modernes sont grosses consommatrices d’eau chaude sanitaire. Les appareils de chauffe sont variés et performants. L’enjeu est à présent de pouvoir chauffer l’eau domestique à coût réduit et de la manière la plus écologique possible. Petit tour d’horizon sur un élément de confort dont nous ne saurions nous passer.

Le saviez-vous ?
Tous vos travaux qui ont pour but de vous faire consommer moins d'énergie ou d'utiliser des sources d'énergie renouvelables sont potentiellement éligibles à des aides écologiques!

Calculez vos aides

De la pierre incandescente au chauffe-eau

Plus de 4 siècles avant Jésus-Christ, les Grecs se préoccupaient de pouvoir chauffer de l’eau. L’historien Hérodote (484-420 av. JC) nous explique que pour profiter d'un bain chaud, ses contemporains versent de l'eau sur des cailloux incandescents. Les romains vont populariser dans tout l’empire des bains publics. Véritable piliers de la civilisation romaine, les thermes fournissent de l’eau chauffée au bois en abondance. Ce souci d’hygiène et de confort se retrouve dans toutes les grandes civilisations : de l’Egypte à la Perse en passant par la Chine. Les bains restent principalement publics et acquièrent à tort mauvaise réputation en occident à partir du 14ème siècle du fait des épidémies qui frappent l’Europe. Durant plusieurs siècles, les médecins contre toute logique scientifique vont déconseiller la pratique du bain lui attribuant tous les maux ! Guillaume Bunel, Professeur de la faculté de Médecine de Toulouse déclarait ainsi en 1513 « Etuves et bains, je vous en prie, fuyez-les ou vous mourrez ! » Il faut attendre le 19ème siècle pour voir revenir en grâce l’hygiène corporelle. Les bains publics redeviennent à la mode. A partir de 1883, l’instituteur effectue chaque matin la "visite de propreté" de ses élèves. On se baigne généralement dans un grand baquet rempli d’une eau chauffée dans l’âtre ou sur le poêle de la maison. La révolution industrielle et la technologie offrent au XXème siècle de nombreuses solutions pour chauffer l’eau nécessaire à ce nouveau besoin d’hygiène corporelle. Néanmoins seuls les gens très aisés disposent de l’eau courante et d’une salle de bain. Le chauffe-eau individuel ou collectif apparait au milieu du XXème siècle et sa généralisation est directement liée à celle de la salle de bain. Il faut ainsi attendre 1978 en France pour que la quasi-totalité des foyers français en soit équipée.

De nombreuses technologies disponibles

Appareil incontournable de l’habitat individuel mais aussi de nombreux logements collectifs, le chauffe-eau se décline à présent au pluriel. Les fabricants ont développé de nombreuses technologies qui utilisent diverses sources d’énergies :

  • Le ballon ou cumulus électrique : certainement un des plus populaires du fait de sa simplicité. Le ballon électrique consiste en un réservoir d’eau de 50 à 300L équipé d’une résistance électrique qui assure la montée en température de l’eau contenue. Reliée à un contacteur jour/nuit, cette résistance se déclenche en heures creuses pour minimiser les coûts de production.
  • Le chauffe-eau à gaz : cet appareil utilise la chaleur produite par la combustion du gaz naturel pour produire l’eau chaude sanitaire. Pouvant être instantané ou à accumulation, le chauffe eau à gaz est très pratique et affiche en général un prix d’achat relativement abordable.
  • Le chauffe-eau thermodynamique : ce type d’appareil utilise une pompe à chaleur qui capte les calories présentes dans l’air ambiant pour les diffuser à l’eau via un fluide caloporteur qui se transforme en gaz à 90°C. Le système fonctionne en circuit fermé : après avoir cédé ses calories, le gaz se condense pour revenir à l’état liquide. Comparé aux autres types de chauffe eau, le prix du chauffe-eau thermodynamique est relativement élevé.
  • Le chauffe-eau solaire : cette technologie capte l’énergie du rayonnement solaire via des panneaux solaires thermiques. Ces derniers chauffent un fluide caloporteur présent dans un circuit primaire relié au réservoir d’eau. Ce circuit va assurer la montée en température de l’eau. Lorsque l’énergie solaire disponible est insuffisante, une résistance électrique classique prend le relais. Le chauffe-eau solaire est assez cher mais se rentabilise dans le temps par l’utilisation d’une énergie renouvelable et gratuite.

Fonctionnement du chauffe-eau

Le mode de fonctionnement du chauffe-eau va différer selon son type, instantané, à accumulation ou à micro-accumulation.

  • Les chauffe-eaux instantanés : dans ce cas, l’eau est chauffée uniquement lorsqu’on en a besoin c’est-à-dire quand le robinet est tourné. L’eau qui traverse l’appareil est chauffée instantanément et donc disponible en quantité illimité. C’est le cas des chauffe-eaux à gaz. Avec un chauffe-eau instantané, il faut généralement laisser l’eau s’écouler quelques instants avant de voir arriver l’eau chaude désirée.
  • Les chauffe-eaux à accumulation : ce sont ceux qui assurent la mise en température d’un réservoir. Lorsque celui-ci est fortement sollicité, par exemple quand il y a un nombre inhabituel de personnes dans le logement équipé, il peut arriver qu’il y ait une rupture momentanée de disponibilité de l’eau chaude, le temps que le chauffe-eau à accumulation remonte en température via une marche forcée par exemple ou le déclenchement d’un thermostat.
  • Les chauffe-eaux à micro accumulation : Les chauffe-eaux à micro accumulation cumulent l’instantanée et un mini-ballon. Ils permettent d’avoir de l’eau chaude en sortie de robinet immédiatement. Cela évite de gaspiller de l’eau froide quand vous puisez sur le réseau.

Les différents modèles de chauffe eaux

Un chauffe-eau peut être mural (vertical ou horizontal) ou sur socle. Pour un chauffe-eau à réservoir comme un cumulus électrique, il est recommandé pour ceux de 50 à 200 litres d’opter pour une fixation murale qui offre l’avantage de limiter l’encombrement. Au-delà, le poids de l’appareil, une fois plein, nécessite de le poser sur un socle placé au sol.
Quels que soient vos critères et votre choix final, ne succombez pas aux sirènes budgétaires des appareils bas de gamme. Privilégiez un appareil de bonne marque vous garantissant une certaine longévité et une sécurité de fonctionnement. Respectez les consignes d’entretien de votre chauffe-eau pour profiter en toute sérénité du confort qu’il vous procure. 

Combien votre chauffe-eau va vous coûter?
Vous n'arrivez pas à estimer le coût d'achat de votre chauffe-eau? Calculeo met à votre disposition jusqu'à 5 devis gratuits, sans aucun engagement de votre part.

Obtenir mes devis


Les services Calculeo

Vous avez accès gratuitement à l'ensemble des aides existantes
Je calcule mes aides

Vous êtes mis en relation avec des professionnels de la rénovation énergétique
Je fais une demande de devis

Vous recevez la Prime Énergie sous forme de chèque
Je calcule ma Prime Énergie


Les derniers calculs

À Paris
Aides possibles : 600 €
À Nantes
Aides possibles : 330 €
À Bucilly
Aides possibles : 360 €

Les avis sur Calculeo

1344 personnes ont donné leur avis sur le service Calculeo (note moyenne: 4,1/5)

Coup de téléphone non sollicité, mais apportant un crédit à votre action, qui m'aurait fait rater le chèque de 96€. Je n'avais jamais entendu parler de telles solutions et donc je n'avais en pre...
Sevestre M. - Roquettes (31)
avons apprécié le suivi et les mails et sms envoyés depuis le commencement de nos démarches
claudine M. - Olivet (45)
franchement, du sérieux. Envoie de SmS pour rappel. Envoie de mail pour confirmation. Un réel suivi. un grand merci à vous.
LEONCE C. - Laigneville (60)